compagnie fetes galantes beatrice massin

ABACA

CRÉATION 2020

RONDEAU DANSÉ POUR UNE PORTE ET QUATRE DANSEURS

 

 

Nos chansons d’enfance, la poésie et la musique convoquent fréquemment la forme du rondeau. ABACA est l’ensemble des lettres qui illustre cette structure composée d’un refrain : A qui encadre des couplets : B & C etc...


L’idée est venue de fabriquer un rondeau chorégraphique. Sa forme permet d’établir une règle de jeu très simple qui structure ABACA. Le retour du refrain est le moteur qui initie un couplet à chaque fois différent, contenu dans un univers spécifique. Ainsi la forme dicte ses propres règles d’écriture qui prennent sens d’elles-mêmes.

 

Le quatuor est un ensemble qui repose sur la spécificité de chacun des protagonistes. Ils se rejoignent ensemble dans un monde où la complicité est fondamentale. ABACA existe au point de rencontre de ses quatre interprètes, une femme et trois hommes, qui vivent entièrement chacune des situations. Ils se les accaparent, les développent avec un plaisir immédiat, efficace qui en devient presque sérieux.

 

L’univers est graphique et coloré. Les couleurs chaudes et froides des costumes et de la lumière posent le cadre de chacune des séquences d’ABACA. La musique donne le ton, accompagne ou souligne les ambiances.

 

La porte d’ABACA définit l’espace de la danse en suggérant ses lignes de force. Elle est avant tout l’élément onirique de ce rondeau chorégraphique. L’ouvrir c’est faire apparaître un monde merveilleux. La faire voyager c’est effacer la situation précédente pour esquisser la suivante.

Une porte refrain au goût d’imaginaire.

 

La légèreté intense est le subtil lien de ce jeu de construction qui fait d’ABACA un rondeau à la mode baroque pour notre monde d’aujourd’hui.

 

« Être léger, c’est donc recourir à la joie contre ce qui aigrit, contre ce qui isole, épauler celui qui souffre pour qu’il ne se claquemure pas dans son mal-être. La légèreté va contre, elle contre ce qui rétrécit. »

Alexandre Jollien – Le métier d’homme

TÉLÉCHARGEZ LE DOSSIER 

GÉNÉRIQUE

conception & chorégraphie

Béatrice Massin

assistant à la chorégraphie : 

Philippe Lebhar

 

interprètes de Fêtes galantes :

Rémi Gérard, Marion Jousseaume, Damien Sengulen, Nicola Vacca

scénographie & lumière

Thierry Charlier 

création sonore

Emmanuel Nappey

costumes

Clémentine Monsaingeon

musiques

Falconieri - Juliette - Pluhar - Purcell - Vivaldi & d’autres…

photos 

Benoîte Fanon

captation vidéo et teaser 

Sophie Laly

 

vidéo et photos "work in progress"

alsonative.com

MENTIONS LÉGALES

Production :

  • Compagnie Fêtes galantes

  • Théâtre de Saint Quentin en Yvelines, Scène nationale

  • Danse à Tous les Etages! Scène de territoire danse

  • Le Centre chorégraphique national de Créteil

  • Micadanses

  • Ce projet est soutenu par l'Adami