ABACA

CRÉATION 2020

RONDEAU POUR 5 DANSEURS

 

Nos chansons d’enfance, la poésie et la musique convoquent fréquemment la forme du rondeau. ABACA est l’ensemble des lettres qui illustre cette structure, composée d’un refrain : A qui encadre des couplets : B & C etc...

 

Dans le projet d’ABACA le rondeau devient jeu chorégraphique. Cette modalité d’écriture  et de configuration est le point de départ de cette création.

 

Revenir à, repartir de, s’élancer vers… le refrain n’est pas seulement la réexposition d’un thème, il est le moteur qui  initie une nouvelle proposition.

A partir de cette forme, des règles de jeu et d’écriture se mettent en place pour que l’exposition répétée ouvre à chaque fois un nouvel univers.

 

ABACA, tient donc du jeu, tel un puzzle spatial et temporel, les pièces se posent les unes par rapport aux autres, trouvent leurs places entre elles avec une forme qui semble toujours semblable mais qui ne l’est jamais vraiment.

 

Au XVIIème, dans les opéras baroques, le divertissement est l’instant privilégié où la tragédie est en suspens et ses protagonistes en retrait. Apparaissent alors des personnages spécifiques qui installent un temps plus léger gardant une relation sous entendue avec le drame.

ABACA peut-il être un divertissement à la mode baroque pour notre monde d’aujourd’hui ?

Quels jeux de groupe, « de société », font acte contre la grisaille de notre environnement, contre la pauvreté et l’amertume de nos quotidiens ?

Ce rondeau divertissant permettra-t-il de trouver durant un instant la légèreté du temps et sa suspension ?

 

Des musiques pas forcément baroques, voir même pas baroques du tout, viendront soutenir un quintet de danseurs. Solos, duos, trios alterneront avec le groupe dans son ensemble.

 

« Être léger, c’est donc recourir à la joie contre ce qui aigrit, contre ce qui isole, épauler celui qui souffre pour qu’il ne se claquemure pas dans son mal-être. La légèreté va contre, elle contre ce qui rétrécit. »

Alexandre Jollien – Le métier d’homme

TÉLÉCHARGEZ LE DOSSIER 

Dossiers et fiche technique à télécharger sur l'espace pro du site

Demandez le mot de passe ici

GÉNÉRIQUE

chorégraphie

Béatrice Massin

 

avec 5 danseurs interprètes de Fêtes galantes

Distribution en cours

création lumière

Thierry Charlier 

 

création sonore

Emmanuel Nappey

 

costumes

Clémentine Monsaingeon

MENTIONS LÉGALES

Production en cours :

  • Compagnie Fêtes galantes

  • Le POC d’Alfortville

  • Théâtre de Saint Quentin en Yvelines, Scène nationale