MASS B / CRÉATION 2016

“Mass b est une grande fresque humaine aussi bien baroque que contemporaine basée sur la marche, celle des populations de tout temps fuyant leur pays avec l'espoir de se reconstruire dans un ailleurs.” 

 

—  Béatrice Massin

Avec Mass b, Béatrice Massin fait le pari de la jeunesse et de l’avenir en se tournant vers une nouvelle génération d’interprètes et de créateurs. Après Que ma joie demeure, la chorégraphe poursuit son œuvre en rencontrant une équipe de dix jeunes danseurs issus d’écoles et de parcours diversifiés. Elle interroge avec ces corps d’aujourd’hui une société qui se cherche un avenir. Écrire à partir des individualités c’est d’abord s’inventer un langage commun en s'inspirant d’une matière baroque qui peut parler de nous et de nos questions collectives. Car plus qu’un style, la danse baroque pour Béatrice Massin est un art de la multiplicité contrainte par un cadre rigoureux d’écriture abstraite, mathématique et dynamique. De l’individu au groupe, se composent ainsi les lieux d’une communauté retrouvée qui ne peut que résonner avec les ressorts de notre époque.

 

Mass b est une grande fresque humaine aussi bien baroque que contemporaine basée sur la marche, celle des populations de tous temps fuyant leur pays avec l'espoir de se recontruire dans un ailleurs.

 

En 2014, elle engage un échange avec le chorégraphe Christian Rizzo, actuel directeur du Centre chorégraphique national de Montpellier. De leur rencontre naît l’envie de travailler sur l’idée d’une architecture abstraite oscillant entre points de fusion de l’intimité des corps et brèches ouvertes sur un espace dansé qui respire le grand large. Pour Mass b, elle initie donc un travail avec

deux des fidèles collaborateurs de Christian Rizzo, Fréderic Casanova et Caty Olive, scénographes, plasticiens de la scène musicale et chorégraphique, metteurs en lumières des corps contemporains.

 

L'entrelacement entre ces extraits de la Messe en si mineur de Jean-Sébastien Bach et des œuvres de György Ligeti compose la partition musicale de Mass b, spatialisée et animée par Emmanuel Nappey, créateur sonore.

 

En continuant à affirmer la capacité de la matière baroque à être ce point de rencontre avec des dispositifs de création novateurs, Mass b est un projet que Béatrice Massin veut partager à ce moment si particulier de son parcours. 

TÉLÉCHARGER LE DOSSIER COMPLET

GÉNÉRIQUE

chorégraphie

Béatrice Massin

 

musique

Jean Sébastien Bach Extraits de la Messe en si mineur (Frans Brüggen - Netherlands Chamber Choir - Orchestra of the 18th century)

 

György Ligeti Extraits du Continuum - 1ère Etude pour orgue Harmonies - Poème symphonique pour 100 métronomes

 

avec

Lauren Bolze, Lou Cantor, Benjamin Dur, Rémi Gérard, Philippe Lebhar, Marie Orts, Edouard Pelleray, Bérangère Roussel, Chloé Zamboni, Thalia Ziliotis

MENTIONS LÉGALES

coproducteurs:

Compagnie Fêtes galantes

Théâtre National de Chaillot, Paris

Opéra National de Bordeaux

Pôle Culturel d’Alfortville

 

avec le soutien de :

Théâtre Saint Quentin en Yvelines scène nationale

Centre de développement chorégraphique du Val de Marne - La Briqueterie

Avec le soutien d’Arcadi Île-de-France

Ce projet bénéficie du soutien de l’Adami 

scénographie

Frédéric Casanova

 

lumière

Caty Olive

 

création sonore

Emmanuel Nappey

 

costumes

Clémentine Monsaingeon

 

assistant lumières & régie générale

Thierry Charlier

 

assistante à la chorégraphie

Nikola Krizkova

La compagnie Fêtes galantes est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Ile de France au titre des compagnies conventionnées), par le Conseil Régional d’Ile de France et par le Conseil Général du Val de Marne.

Avec le concours de la Ville d’Alfortville.

CRÉDITS PHOTOS

© Patrick Cockpit / Hans Lucas

© Patrick Berger

© Pierre Grosbois

© Benjamin Silvestre